Le dégazage sous vide (VD) est utilisé pour réduire la teneur en gaz dissous (par ex. hydrogène, oxygène, azote) de l'acier afin d'en améliorer les capacités. L'acier liquide arrive des phases de production de métal de première fusion dans des poches allant généralement de 20 t à 200 t. L'acier est recouvert d'un matériau de scories servant à le protéger de l'atmosphère. Certaines scories sont également « actives » ce qui signifie qu'elles présentent une certaine réaction chimique avec l'acier.
À l'intérieur de l'installation de dégazage du réservoir, les poches sont exposées à un vide généralement inférieur 1 mbar. Lorsque la surface de l'acier entre en contact avec le vide, les gaz dissous volatils sont éliminés. Pour rafraîchir la surface en fusion, le bain liquide est mélangé par l'argon dont les bulles provenant d'un « bouchon poreux » au fond de la poche remontent à la surface. Les bulles d'argon qui remontent deviennent saturées en gaz dissous et effectuent ainsi le dégazage.
Étant donné que le système VD n'inclut pas de dispositif chauffant, le bain refroidit en continu. Un traitement court et ininterrompu est donc nécessaire.

Le système de vide doit accepter un débit de gaz élevé ainsi que d'importantes quantités de poussières, créées par le dégazage concentré du bain.

• La demande type de vitesse de pompage à la pression de dégazage (env. 0,67 mbar) est comprise entre 50 000 m³/h et 250 000 m³/h
• Temps d'évacuation nécessaire : généralement 4 à 6 min
• Durée de traitement sous vide : env. 10 à 20 min

Il est important d'assurer une évacuation rapide, car le bain refroidit en continu pendant le traitement. Mais une évacuation trop rapide pourrait conduire au moussage des scories, à d'importants dégagements instantanés de gaz et à des éclaboussures. C'est pourquoi un processus d'évacuation contrôlé est souvent nécessaire.

La filtration des poussières est nécessaire pour piéger principalement les grandes quantités de poussières générées au cours du processus. Puisque les particules de poussières sont souvent pyrophoriques, le système de filtration doit être conçu en conséquence. Les modèles de filtre dûment utilisés appliquent donc généralement des phases de « nettoyage par soufflage au gaz inerte » pour nettoyer la surface du filtre.