La navigation spatiale, les satellites scientifiques et commerciaux, la recherche extraterrestre comme la mission Rosetta de l’ESA ou le robot Opportunity envoyés sur Mars par la NASA ne peuvent réussir que si tous les matériaux, composants et dispositifs impliqués sont correctement testés dans des conditions de vide poussé ou ultrapoussé. La taille des chambres de simulation spatiale varie de quelques litres pour tester, par ex. les petits circuits imprimés, à plusieurs milliers de mètres cubes afin de prouver la compatibilité spatiale d’engins spatiaux complets.

Leybold propose des solutions d'aspiration clé en main, adaptées aux exigences individuelles avec des pompes à vide primaires et des pompes à vide poussé intégrées